style de vie

Le SHINRIN-YOKU, ou les bienfaits d’un bain de forêt

Les forêts ici au Québec sont nombreuses. On y a  accès facilement, et même si l’on habite en ville, il suffit d’embarquer dans sa voiture et hop! Une heure plus tard on peut marcher sous le craquement des branches et s’imprégner de tous les bienfaits que la forêt apporte.

 En 2010 alors que j’allaitais mon fils partout, même en forêt!

Tel n’est pas le cas en Asie où les villes sont populeuses et où les coins verts se font rares. C’est pour cela qu’au Japon qu’est né le Shirin-yoku.

Qing Li est médecin immunologiste au département d’hygiène et de santé publique à l’université de médecine de Tokyo et membre fondateur de la société japonaise de sylvothérapie. Depuis 2005, ce dernier prouve que le bain de forêt aussi appelé au Japon « shinrin-yoku » renforce le système immunitaire, donne de l’énergie, diminue l’anxiété, la dépression et la colère mais aussi réduit le stress et favorise l’état de détente.

Dr. Qing Li : « Les chercheurs au Japon travaillent à démontrer l’impact préventif des forêts sur les maladies liées à notre société actuelle. « Shinrin » veut dire forêt en japonais et « yoku », bain. Donc prendre un bain de forêt c’est comme s’imprégner de l’atmosphère à travers tous nos sens. Ce n’est pas de l’exercice, ou de la randonnée ou un jogging. C’est simplement être dans la nature et se connecter à elle via notre vue, notre ouïe, notre goût, notre touché et notre odorat. Le shinrin-yoku est comme un pont. En nous reconnectant à nos sens, on recrée un lien entre nous et la nature. »

Si vous ne pouvez pas accéder à une forêt facilement, même aller se balader au parc a ses bienfaits. Les arbres, plantes et arbustes réduisent les hormones liées au stress comme le cortisol, l’adrénaline et la noradrenaline, c’est donc un bon moyen de mininuer le stress quotidien.

On peut y faire du yoga, courir ou simplement marcher. Personnellement, j’aime m’assoir à un endroit qui me réconforte et y lire un livre ou juste admirer le paysage.  Une autre idée est d’y faire un pique-nique avec sa famille ou ses amis. On dit que se balader pieds nus peut faire aussi un bien fou, le contact avec le sol étant plus direct.

Et si vous vous vous sentez un peu plus spirituel, pourquoi ne pas enlacer un arbre?

La sylvothérapieù se base sur le principe que la proximité des arbres ou mieux, le contact direct permettent de diminuer le stress et de favoriser le bien-être psychologique et aussi physique. L’idée que l’énergie transmise par les arbres a une influence sur notre organisme a été appuyée par de nombreuses études scientifiques.
En effet, en mesurant les variations de l’humeur de l’individu après une marche en forêt on a pu démontrer une diminution de l’anxiété, de la colère et du stress et une augmentation de la vigueur.

 On essaie?

2 comments
0

2 comments

Louis-Philippe 13 août 2018 - 21 h 59 min

Très inspirant. Merci beaucoup de l’idée…La période que je vie présentement est de loin la plus difficile de ma vie. Demain je vais aller dans la forêt pour me reconnecter avec moi même.

Reply
Virginie Coossa 14 août 2018 - 11 h 31 min

Bon courage Jean-Philippe, bonne réflexion . 🙂

Reply

Leave a Comment